RAMZAC Jules [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Né le 2 mars 1904 à Saïda, employé aux ateliers du chemin de fer de Perrégaux (Mohammadia) ; communiste interné sous Vichy.

Menuisier aux ateliers du chemin de fer de Perrégaux (Mohammadia), Jules Ramzac fut l’un des neuf communistes élus le 28 février 1937 suite à la dissolution du précédent conseil municipal. Arrêté sous le régime de Vichy, il fut interné au camp de Djeniene Bourezg dans le Sud algérien. Il fut candidat le 17 avril 1955 dans le canton de Perrégaux contre le conseiller général sortant socialiste, Roques Béné, réélu dès le premier tour.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151997, notice RAMZAC Jules [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 6 janvier 2014, dernière modification le 29 janvier 2021.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCE : Arch. Wilaya d’Oran. — L’Humanité, 1er mars 1937, p. 2 (BNF, Gallica). L’Echo d’Oran, 17-18 avril 1955, p. 2 (BNF, Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément