RIPOLL François [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Employé de banque à Sidi-Bel Abbès ; secrétaire de la section communiste ; candidat du PCA aux élections municipales ; syndicaliste CGT de l’Oranie (Algérie).

En 1922 à Sidi-Bel-Abbès, François Ripoll devient secrétaire de la section communiste au moment où viennent de démissionner les anciens socialistes, élus municipaux, qui avaient suivi au parti communiste Maxime Guillon*, l’auteur de la fameuse motion de Sidi-Bel-Abbès. Employé de banque, ce François Ripoll est chargé en 1938 de la comptabilité de la Boulangerie populaire, coopérative liée à la CGT et au PCA ; il est candidat communiste sur la liste d’Union démocratique en juillet 1945 aux élections municipales.

Il était, en février 1944, secrétaire général du syndicat CGT des employés de banque de Sidi-Bel-Abbès et, en janvier 1946, trésorier général de l’Union locale CGT de cette ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152091, notice RIPOLL François [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 7 janvier 2014, dernière modification le 7 janvier 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : La Lutte sociale.— J. Delorme, Mémoire sur les communistes de Sidi, Bel-Abbès, op.cit. — Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, Oran 75, 2378 (Notes de Louis Botella).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément