JURION Julien, Albert

Par Didier Bigorgne

Né le 25 avril 1895 à Renwez (Ardennes), mort en déportation le 29 octobre 1942 à Auschwitz (Pologne) ; ouvrier métallurgiste puis cafetier, militant communiste des Ardennes.

Fils d’un manouvrier et d’une mère au foyer, Julien Jurion exerçait le métier de mouleur quand il épousa Jeanne Henriette Toussaint, sans profession, le 30 septembre 1916 à Renwez ; de cette union naquirent cinq enfants (un garçon et quatre filles). Plus tard, il tint un café à Renwez, tout en étant scieur de bois.

Membre du Parti communiste, Julien Jurion était secrétaire de la cellule de Renwez dans les années trente. Aux élections des 10 et 17 octobre 1937 pour le conseil d’arrondissement, il représenta son parti dans le canton de Renwez. Il fut éliminé au premier tour en obtenant 222 voix sur 2094 inscrits et 1399 votants.

Le 19 octobre 1941, huit militants communistes des Ardennes furent arrêtés à leur domicile par la police allemande ; parmi eux, Julien Jurion qui fut écroué à la prison de Charleville, puis interné au camp de Royallieu à Compiègne. Déporté à Auschwitz avec Ernest Tréseux* dans le convoi politique du 6 juillet 1942 composé pour l’essentiel d’un millier de communistes et d’une cinquantaine d’otages juifs, il y mourut le 29 octobre 1942 (selon le certificat de décès établi au camp et enregistré par l’état civil d’Auschwitz).

Le titre de déporté politique fut attribué à Julien Jurion le 18 février 1954. La mention « Mort en déportation » fut apposée à son acte de décès (J.O n° 245 du 21 octobre 1994).

À la demande de la famille, la municipalité de Renwez fit apposer une plaque commémorative sur la façade de la maison où avait habité Julien Jurion ; la cérémonie se déroula en présence du conseiller régional communiste René Visse*, dont le père fut arrêté le même jour que Julien Jurion. La rue fut aussi rebaptisée avenue des Martyrs de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152126, notice JURION Julien, Albert par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 8 janvier 2014, dernière modification le 8 janvier 2014.

Par Didier Bigorgne

SOURCES : Arch. Dép. Ardennes 1W 42-55. — Claudine Cardon-Hamet, Triangles rouges à Auschwitz. Le convoi politique du 6 juillet 1942, Paris, éditions Autrement, 2005.— L’Exploité des Ardennes, année 1937.— État civil de Renwez.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément