RABIER Robert

Par André Balent

Militant syndicaliste (CGT puis CGT-FO) du Papier-Carton à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; militant socialiste SFIO ; militant mutualiste.

Robert Rabier adhéra et milita à la CGT puis à FO. Il fut également un membre actif de la SFIO.

Domicilié à Perpignan, il fut ouvrier puis agent de maîtrise de l’importante usine de papier à cigarettes implantée dans la ville par la société Bardou-Job.

En 1935 et en 1937, Robert Rabier était vice-président de la caisse primaire d’assurances maladie "Le Travail des Pyrénées-Orientales" et président de la section perpignanaise de cet organisme. Dès 1937, il était secrétaire du syndicat CGT du Papier-carton de Perpignan. Il occupait toujours ces fonctions en juillet 1939. Du 20 au 23 août 1937, il assista à Ivry-sur-Seine (Seine) au congrès national de la fédération CGT du Papier-carton. Candidat de la CGT aux élections du tribunal des prud’hommes de Perpignan du 6 novembre 1938, il fut en définitive amené à retirer sa candidature.

Robert Rabier fut membre de la commission administrative de la Bourse du Travail de Perpignan et de l’UD-CGT des Pyrénées-Orientales mise en place après l’éviction des syndicalistes communistes et qui siégea le 28 janvier 1940 (Voir Grau Adrien).

En avril 1945, Robert Rabier était secrétaire de l’UL-CGT de Perpignan.

Dès juin 1946, il était président de la caisse primaire de sécurité sociale de Perpignan. Il fut candidat au conseil d’administration de cette caisse sur la liste présentée par l’UD-CGT des Pyrénées-Orientales (scrutin du 19 avril 1947) : sur cette liste figuraient également André Lacoste* vice-président sortant, Georges Seyriès, Frédéric Thomas et Lucien Vivies. Robert Rabier fut à nouveau élu président de la caisse primaire de Perpignan le 20 jiuin 1950. Lors de ce scrutin, il était candidat sur la liste présentée par la CGT-FO.

En 1945, Robert Rabier adhéra à nouveau au Parti socialiste SFIO. En 1946, il fut l’un des grands électeurs de ce parti (élections du Conseil de la République).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152318, notice RABIER Robert par André Balent, version mise en ligne le 13 janvier 2014, dernière modification le 18 septembre 2022.

Par André Balent

SOURCES : Annuaire-Guide des Pÿrénées-Orientales, Nîmes, Chastanier et Alméras, 1937. — L’Action syndicale, mensuel des syndicats confédérés de Perpignan et des Pyrénées-Orientales (1935-1940). — Le Cri socialiste, nouvelle série, hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO des Pyrénées-Orientales, 7 avril 1945, 15 juiin 1946, 30 novembre 1946, 19 avril 1947. — Roger Bernis, Les Pyrénées-Orientales sous la IVe République, thèse dactylographiée (Droit), 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément