GALLOIS, Roger, Armand, Louis

Par Gilles Pichavant

Né le 6 avril 1887 à Poitiers (Vienne), mort le 10 décembre 1947 à Ingrandes (Vienne) ; cantonnier dans les chemins de fer ; syndicaliste CGT de Seine-Inférieure [Seine-Maritime].

Fils d’un charpentier et d’une couturière, Roger Gallois se maria le 4 novembre 1916 à Poitiers avec Fanny Turquois.

Ouvrier imprimeur avant son service militaire, il s’engagea pour cinq ans dans l’armée coloniale en 1905, à la fin de celui-ci, engagement qu’il renouvela en 1910. Il y fut tambour, puis fifre, avant de devenir caporal puis sergent. Il fut engagé dans des conflits au Tonkin (Vietnam) en 1905, au Maroc (1911 à 1913), puis en Guyane. Pendant la 1ère guerre mondiale, il fut d’abord engagé sur le front en France, puis, en 1917, fut envoyé dans l’armée d’Orient. S’étant rengagé à la fin de la guerre, il fit valoir ses droit à la retraite le 1er décembre 1921. Le 27 octobre 1921 il obtint alors un emploi réservé aux anciens militaires dans les chemins de fer de l’Ouest, et occupa un emploi de cantonnier à la gare de Tasdon (La Rochelle). Le 21 janvier 1927 il fut affecté à la gare d’Auffay (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

En 1928, il devint le secrétaire du Syndicat des travailleurs du chemin de fer de l’État d’Auffay (Seine-Inférieure), syndicat « adhérent à l’Union des syndicats des chemins de fer de l’Etat, et à la Fédération nationale des chemins de fer de France, des Colonies et Pays de protectorat ».

Le 3 mars, une réunion contradictoire fut organisée à Auffay, au cours de laquelle Lemercier des confédérés présenta les revendications de son organisation. Le secteur unitaire avait délégué Amblard*, le secrétaire adjoint du secteur de Sotteville, et Déhais*, le délégué à la propagande. La direction du syndicat d’Auffay bascula à la CGTU, et le 13 avril suivant, Gallois signa un article dans Le Prolétaire Normand, comme Secrétaire du syndicat unitaire d’Auffay.

En janvier le bureau du syndicat confédéré était composé de Gallois Roger, secrétaire ; Barbey Raymond*, secrétaire adjoint ; Gallois Fanny, trésorière ; Giffard Jules, trésorier adjoint ; Caron Julien*, archiviste. Le 25 avril il était composé de Badin Charles*, secrétaire général ; Lecart André*, secrétaire adjoint ; Bourdon René*, trésorier général ; Joblot François*, trésorier adjoint ; Violet Pierre*, archiviste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152390, notice GALLOIS, Roger, Armand, Louis par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 15 janvier 2014, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Archives départementales de Seine-Maritime, cote 3U 1/36. — État civil : acte de naissance à Poitiers, archives départementales de la Vienne. — Archives départementales de la Vienne, Registre matricule, 1907-1017. — Le Prolétaire Normand, Bibliothèque municipale de Rouen. — Journal Officiel, du 13 novembre 1921

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément