VERDU François [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 17 janvier 1906 à Collo (Algérie) ; syndicaliste CGT à Blida puis Orléansville [Chlef, ex-El-Asnam] (Algérie).

En 1936, François Verdu est secrétaire du syndicat CGT du bâtiment, ce qui ne veut pas dire qu’il travaille dans ce secteur. En 1937, il devient secrétaire du syndicat CGT de l’hôpital psychiatrique de Blida, à l’ouest d’Alger. À la reconstitution de la CGT en 1943, il est secrétaire général du syndicat des hospitaliers d’Orléansville (Chlef) et responsable de l’Union locale de la ville où il semble résider. En 1951, il vient participer à la campagne de la CGT de syndicalisation des ouvriers agricoles dans la Mitidja ; il appartient toujours à l’Union CGT des services de santé.

En 1954, il est secrétaire général de l’Union régionale d’Orléansville de la CGT devenant UGSA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152503, notice VERDU François [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 17 janvier 2014, dernière modification le 17 janvier 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, F161. —Arch. Wilaya Alger, 861, 264, 383, 736. —Liberté, 6 janvier 1944. — Notes d’A. Taleb-Bendiab. — N. Benallègue-Chaouia, Algérie. Mouvement ouvrier et question nationale, op.cit

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément