CAVAN André [Dictionnaire Algérie]

Par Eric Belouet et André Caudron

Né le 14 janvier 1927 à Tonquédec (Côtes-du-Nord, France), mort le 4 juillet 2003 à Rennes (Ille-et-Vilaine, France) ; permanent de la JOC envoyé à Alger au début des années 1950, en fonction jusqu’en 1954.

Fils d’un cultivateur et d’une ménagère, André Cavan obtient le CEP. Militant jociste, il travaille à la Société métallurgique de Bretagne à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) avant de devenir permanent de la JOC en septembre 1948. Il assume d’abord cette fonction en Bretagne avant d’intégrer l’équipe des permanents jocistes d’Afrique du Nord dont le siège est à Dar-el-Baraka, à Hydra (Alger). Il rentre en France en 1954, son mandat terminé ; il épouse en effet à Poitiers (Vienne, France) le 4 août 1954, Simone Métois, elle-même ancienne permanente de la JOCF en Tunisie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152724, notice CAVAN André [Dictionnaire Algérie] par Eric Belouet et André Caudron, version mise en ligne le 24 janvier 2014, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Eric Belouet et André Caudron

SOURCES : Arch : JOC (Paris), Secrétariat général, fichier des anciens permanents. — Notice du DBMOMS, t.3, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément