PETITJEAN Jeannette [née DUMONT Jeanne, Marie, Louise, dite]

Par Jacques Girault

Née le 10 janvier 1930 à Saint-Jean-de-Bonneval (Aube) ; institutrice dans l’Aube ; militante du SNI ; militante communiste.

Ses parents travaillaient dans la bonneterie ; son père, charcutier selon le registre de naissance, socialiste SFIO, était devenu chef magasinier, sa mère était bobineuse selon le registre de naissance puis échantillonneuse. Jeanne Dumont se maria en décembre 1954 à Arcis-sur-Aube (Aube) avec Hugues Petitjean, ouvrier à la SNCF, militant communiste, fils d’une ouvrière en bonneterie. Le couple eut quatre enfants.

Devenue institutrice, elle enseigna dans des écoles maternelles d’Arcis-sur-Aube au début des années 1950, puis à Troyes dans les années suivantes. Le couple habita Sainte-Maure puis Culoison.

Jeannette Petitjean, adhérente du Syndicat national des instituteurs à partir de 1950, déléguée cantonale au début des années 1950, puis membre du conseil syndical de la section départementale du SNI, entra au secrétariat de la section au milieu des années 1960.

Elle adhéra au Parti communiste français en 1951 à La Chapelle-Saint-Luc et suivit le stage central pour instituteurs communistes et une école centrale de quinze jours en 1954. Au milieu des années 1960, elle devint trésorière de la section communiste de Troyes. Elle entra au comité de la fédération communiste de 1965 à 1974, puis membre du bureau fédéral de 1985 à 1990, puis du seul comité fédéral de 1990 à 1994.

Trésorière de l’association France-URSS, Jeannette Petitjean fut candidate aux élections municipales de Troyes sur la liste communiste en 1965 et au Conseil général en 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153124, notice PETITJEAN Jeannette [née DUMONT Jeanne, Marie, Louise, dite] par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 février 2014, dernière modification le 10 avril 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément