BAYLE Bernadette, Marie, France, épouse PEYRAUD puis CHASSAGNE

Par Jacques Girault

Née le 28 mai 1938 à Saint-Étienne (Loire) ; institutrice ; militante du PCF en Corrèze.

Photographie au début des années 1960.
Photographie au début des années 1960.

Fille d’un dessinateur industriel, militant de la CGT, résistant, militant communiste comme son épouse, croyante, qui s’installèrent en Corrèze pendant la guerre, Bernadette Bayle fit ses études à Tulle. Licenciée au Tulle Athlétique club, elle pratiquait la course à pied, le hand-ball et fut en vue dans le Limousin. Monitrice de colonies de vacances, de patronages et de garderies de 1954 à 1961, après avoir obtenu le baccalauréat en 1958, elle effectua des remplacements d’institutrice en Corrèze. Au bout de quatre ans, elle obtint un poste fixe dans un hameau à Sainte-Radegonde de Meilhards où elle créa une amicale laïque avec coopérative scolaire et centre d’initiation sportive, puis en 1966 un foyer rural à Meilhards où, entre autres activités, avec quelques habitants de Meilhards, elle obtint le brevet national de secourisme.

Résidant à Meilhards depuis 1978, elle termina sa carrière en 1992 comme directrice d’école maternelle à Uzerche.

Elle se maria en décembre 1963 à Meilhards avec Raymond Peyraud, mécanicien, militant communiste, fils d’un cultivateur. Le couple eut trois enfants, se sépara en 1973 puis divorça. Elle se remaria en avril 1977 à Uzerche avec Jean-Louis Chassagne, agriculteur communiste, fils d’agriculteurs communistes. Ils eurent un fils.

Membre du Syndicat national des instituteurs depuis 1959, elle fut candidate au conseil syndical de la section départementale du SNI sur le liste « Unité et Action » en 1972. Elle rejoignit en 1993 le SNUipp-FSU.

Elle adhéra au Parti communiste français en 1962 à Meilhards. Secrétaire d’une cellule et membre du bureau de la section communiste d’Uzerche, elle était responsable de l’organisation et membre de la commission féminine. Elle fut membre du comité de la fédération communiste de 1972 à 1977.

Candidate aux élections municipales à Meilhards en 1965, puis à celles d’Uzerche en 1977, militante de l’Union des femmes françaises, elle fut la responsable locale de France-URSS. Membre du centre communal d’action sociale de Meilhards de 1983 à 1995, elle était aussi bénévole dans plusieurs associations sociales, culturelles et sportives.

Correspondante pour L’Écho du Centre, quotidien communiste à la fin des années 1960 puis à nouveau depuis 1990 de L’Écho, ancienne donneuse de sang, adhérente de l’association des paralysés de France et du Secours populaire, elle fut nommée Déléguée départementale de l’Éducation nationale en 2005.

Son mari Jean-Louis Chassagne, qui militait au Mouvement des exploitant familiaux, accomplit trois mandats de conseiller municipal de Meilhards, dont un comme adjoint au maire socialiste de l’époque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153135, notice BAYLE Bernadette, Marie, France, épouse PEYRAUD puis CHASSAGNE par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 février 2014, dernière modification le 6 juin 2021.

Par Jacques Girault

Photographie au début des années 1960.
Photographie au début des années 1960.

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressée. — Note du SNUipp de la Corrèze.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément