CHITOUR Omar [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Syndicaliste UGTA à Constantine, responsable FLN tué par l’armée française en 1956.

Peut-être parent de Abdelwahab Chitour, Omar Chitour est non seulement militant syndical à l’UGTA, mais un des responsables du FLN à Constantine, passé ensuite au maquis de la Wilaya 2. Pour répondre à la répression, il avait été chargé dans l’été 1956 d’une mission de contact à Alger tant avec le secrétariat de l’UGTA qu’avec Ramdane Abane* et la direction du FLN. Arrêté et interné, il manifeste sa résistance en appelant à refuser de saluer le drapeau français. Convoqué pour soi-disant être libéré, il est embarqué à 20 m du camp dans une jeep par des militaires français et abattu. M. Farès le dit mort au maquis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153415, notice CHITOUR Omar [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 14 février 2014, dernière modification le 14 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : M. Farès, Aïssat Idir. Op.cit. – Témoignages cités dans B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens. Op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément