CHOURAQUI Colette [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Institutrice, militante communiste de l’Union des femmes Alger ; emprisonnée en 1957.

Née dans une famille juive oranaise, cousine du militant communiste Roger Benichou*, marié à Gaby Gimenez*, Colette Chouraqui, institutrice dans l’Algérois, milite à l’Union des femmes à Alger. Emprisonnée en 1957 à Barberousse ; à sa sortie de prison, prend part au travail de secrétariat du PCA clandestin. Boualem Khalfa, membre du BP du PCA et Colette Chouraqui se marient en 1962.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153467, notice CHOURAQUI Colette [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 15 février 2014, dernière modification le 15 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : E. Sivan, Communisme et nationalisme. Op.cit. — A. Dore-Audibert, Des Françaises d’Algérie dans la guerre de libération. Karthala, Paris, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément