CLAIREMBAUT ou CLARAIMBAUD Gilbert [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Cheminot conducteur de train ; syndicaliste autonome ; blessé en gare de Miliana en 1957.

Elève conducteur Diesel, G. Clairembaut devient en 1956-1957 secrétaire général adjoint de l’Union d’Algérie de la Fédération générale autonomome des agents (FGAAC) de conduite, qui s’oppose aux syndicats de cheminots aussi bien de l’UGSA-CGT qu’à ceux de l’UGTA nouvellement créée. L’organe de ce syndicat autonome, Le Bulletin de Traction de juin 1957 annonce que « notre secrétaire adjoint Clairambaud (Gilbert) vient d’être sérieusement blessé d’un coup de fusil, alors qu’il accouplait une machine de renfort en gare de Miliana. » (écrit Meliana). En pleine guerre, les trains étaient escortés miliitairement par l’armée coloniale française.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153475, notice CLAIREMBAUT ou CLARAIMBAUD Gilbert [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 15 février 2014, dernière modification le 8 décembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCES : Le Bulletin de Traction, 1957. – Notes de Georges Ribeill et Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément