DEGEER Gaston.

Par Jean-Paul Mahoux

Décédé à Chênée (aujourd’hui commune de, pr. et arr. Liège) en 1901. Dirigeant d’une coopérative neutre.

En 1894, Gaston Degeer est sollicité par un groupe d’ouvriers de l’usine de zinc de la Vieille Montagne pour gérer une nouvelle coopérative, Le Progrès, à Chênée. Jeune encore, il présente les qualités administratives nécessaires à cette mission. La coopérative se proclame neutre. Le poids de la Vieille Montagne dans la commune, sa politique et ses institutions paternalistes n’empêchent donc pas cette manifestation d’autonomie ouvrière. Le premier magasin est ouvert rue Bodson le 10 février 1895. Une succursale s’ouvre rue de la Station en 1899. Des caisses d’entraide et d’épargne sont créées cette année-là.

Lorsque Gaston Degeer est emporté prématurément par la maladie en 1901, la société compte 689 membres. Elle a distribué 250.000 francs or à ses affiliés sous forme de ristournes et de secours depuis sa création. La même année, la majorité des adhérents votent l’adhésion au Parti ouvrier belge, décision cassée en justice sur recours des minoritaires qui finissent par créer une nouvelle coopérative neutre, L’Alliance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153546, notice DEGEER Gaston. par Jean-Paul Mahoux, version mise en ligne le 17 février 2014, dernière modification le 8 décembre 2019.

Par Jean-Paul Mahoux

SOURCE : SERWY V., La coopération en Belgique, t. II : La formation de la coopération 1880-1914, Bruxelles, 1942, p. 293-295 ; t. IV : Dictionnaire biographique, Bruxelles, 1952.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément