DE GENST Jacques.

Par Jean Neuville

Né en 1802. Ouvrier typographe, dirigeant de l’Association libre des compositeurs typographes de Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

En décembre 1841, la direction du journal Le Globe licencie onze compositeurs, dont Joseph Debois et Henri Deby, ce qui suscite une coalition qui s’oppose à une diminution de salaires. Le 3 janvier 1842, suite à ces événements, Jacques De Genst, compositeur au Journal de Bruxelles et Charles Hoogstoel, compositeur à L’Observateur, proposent, lors de l’assemblée générale des typographes de Bruxelles, d’ouvrir une liste de souscription pour les « onze victimes de la spéculation des directeurs du Globe » et d’étudier les moyens d’organiser une association « dans le but légal de prémunir tous les membres contre les abus injustes et illégaux de la part des maîtres-imprimeurs ».

Le 10 janvier, une nouvelle réunion met sur pied une commission en charge de l’élaboration des principes directeurs de la future association, prélude à la rédaction des statuts, et d’un projet de règlement. Doyen d’âge, Jacques De Genst est appelé à présider cette commission provisoire. Le rapport de la commission est présenté le 17 janvier et le 15 février 1842, l’Association libre des compositeurs-typographes de Bruxelles est officiellement créée. Apolitique, l’Association entend défendre un minimum de salaire, fixé à trois francs belges.

Jacques De Genst est le premier président de l’Association du 15 février 1842 au 6 avril 1848, date à laquelle il démissionne à la suite de l’affaire Politique-Observateur. Il est remplacé par François-Joseph Gobbaerts.

C’est en tant que président qu’en août 1854, Jacques De Genst cosigne une pétition adressée aux bourgmestre et conseillers communaux de Bruxelles contestant les prix et demandant la mise en place d’une enquête. De Genst fait partie de la commission créée par l’association pour préparer la séance d’hommage du 1er mai 1859 « aux promoteurs de l’augmentation de 1857 : M.M. Alexandre Fischlin, Joseph Dauby, Auguste Agneessens et Auguste Jacquet ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153547, notice DE GENST Jacques. par Jean Neuville, version mise en ligne le 17 février 2014, dernière modification le 6 décembre 2019.

Par Jean Neuville

SOURCES : HUBERT E., Historique de l’Association libre des compositeurs et imprimeurs-typographes de Bruxelles, 1842-1892, Bruxelles, 1892 – DE BOË J., Un siècle de luttes syndicales en Belgique, 1842-1952, Bruxelles, 1952.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément