COULLET Francis [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Mort en 1983 ; militant communiste français interné en Algérie en 1941 ; syndicaliste CGT à EGA, arrêté en 1956 et expulsé ; communiste et syndicaliste en Savoie.

Membre du PCF, Francis Coullet est en 1941 interné dans un camp du Sud-oranais en Algérie. Libéré en 1943, demeuré en Algérie, il devient en 1945, secrétaire général du syndicat CGT « gaz et électricité » à Constantine. En mai 1948, il est élu au comité de la Fédération CGT de l’Éclairage lors de son XVIIe congrès. Secrétaire général du syndicat CGT des travailleurs de l’électricité et du gaz de Constantine (Algérie), président de la Caisse mutuelle complémentaire d’action sociale (CMCAS) de Constantine et membre du conseil d’administration d’Électricité et gaz d’Algérie, il est membre du Conseil central algérien des œuvres sociales (CCAOS) et secrétaire de l’Union départementale des syndicats CGT de Constantine. Aux yeux de Boualem Bourouiba * qui écrit son nom Francis Coulé, il passe pour un des « vrais partons » de l’UD CGT de Constantine devenant UGSA.

Alors que s’intensifie dans la guerre, la répression des communistes et syndicalistes, Francis Coullet est arrêté en novembre 1956 en compagnie de Christophe Bourgarella*, de Pierre Liddi* et d’autres militants. Atteint d’un cancer à la gorge au camp de Lodi, il obtient, après des mois, d’être opéré mais est ensuite ramené à Lodi, avant d’être expulsé.

En France, il s’établit à Chambéry (Savoie) où il reprend ses activités syndicales et sociales. Après sa mise en inactivité, il devient responsable de la section des retraités jusqu’à sa mort en 1983.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153614, notice COULLET Francis [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 19 février 2014, dernière modification le 19 février 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Wilaya Constantine, notes de A. Taleb-Bendiab. — B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op.cit. —Force Information, n° 322 (juin 1983). — René Gaudy, Les porteurs d’énergie, Temps Actuels, 1982. — NoticeDBMOMS, t. 3, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément