DUBOIS Pierre, Alfred, Maurice

Par André Balent, Jean-Pierre Besse

Né le 14 juin 1912 à Duras (Lot-et-Garonne), fusillé le 8 avril 1944 à Toulouse (Haute-Garonne) ; forgeron, marchand réparateur de machines agricoles ; résistant dans le Lot-et-Garonne, membre du réseau Hilaire.

Pierre Dubois était marchand réparateur de machines agricoles à Duras (Lot-et-Garonne).
Agent du réseau Hilaire-Buckmaster à partir de mars 1943, avec Jean Brisseau et François Laguerre, il participa à plusieurs parachutages. Il fut arrêté le 9 février 1944 par la Sipo-SD d’Agen (Lot-et-Garonne) pour « activité de franc-tireur ». Il tenta de s’échapper de sa maison encerclée par la police mais fut blessé au cours de sa tentative.
Pierre Dubois fut l’un des dix résistants condamnés par un tribunal militaire allemand de Toulouse le 8 avril 1944 au matin et fusillés à 17 heures à la prison Saint-Michel de cette ville. Leurs corps furent ensevelis dans l’une des trois fosses du charnier de Bordelongue (commune de Toulouse). À Bordelongue, furent enterrés au total vingt-huit résistants. Leurs corps ont été découverts en septembre 1944. La date des transports et des inhumations a été relevée par Mme Ramon habitante de la ferme aujourd’hui détruite de Bordelongue. Ces dates coïncident avec celles des jugements des tribunaux miltaires allemands. (Voir aussi Jean Blancheton, Jean Brisseau.) Son corps fut découvert dans le charnier de Bordelongue (Toulouse) en septembre 1944.
Dans le dossier de Dubois, il est noté : « aurait dû être déporté mais a été fusillé en représailles à un attentat commis à Toulouse contre un tramway transportant des Allemands ».
Pierre Dubois fut homologué interné résistant en 1956. Son nom fut gravé sur la stèle érigée sur les lieux du charnier de Bordelongue.

Voir : Toulouse, prison Saint-Michel et charnier de Bordelongue (9 novembre 1943-18 avril 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153643, notice DUBOIS Pierre, Alfred, Maurice par André Balent, Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 22 février 2014, dernière modification le 19 juillet 2017.

Par André Balent, Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Le Patriote du Sud-Ouest, 7 septembre 1944. – Vaincre, Grand quotidien des Forces françaises de l’Intérieur, Toulouse, 8 septembre 1944.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément