COUTURIER Edouard [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Né à Paris en 1871 - mort le 18 avril 1903 à Vincennes - Caricaturiste -

.Edouard Couturier était un ancien élève de Jean Louis Forain dont il s’é"loigna par la suite. Acquis aux idées libertaires, il collabora à de nombreux titres de la presse libertaire dont : La Feuille de Zo d’Axa (Paris, 25 numéros du 6 octobre 1897 au 28 mars 1899), Les Temps Nouveaux de Jean Grave* (de 1899 à 1901) et Album des Temps Nouveaux (en 1905), Almanach de la Révolution (Paris, 1902-1914), Le Conscrit (Paris, 1905), organe antimilitariste publié par Gustave Hervé et André Morizet. Il donna également des dessins au Sifflet dreyfusiste en 1898-1899. A cette même époque il fut l’auteur de plusieurs cartes postales illustrant l’Affaire et de cartes antimilitaristes

Il illustra aussi la couverture de la brochure de Charles-Albert Aux anarchistes qui s’ignorent publiée en 1901 dans la collection Petite bibliothèque révolutionnaire et les couvertures des numéros 15 (J. Grave "La colonisation") et 60 (F. Delaisi "Contre la loi Millerand") des Publications des Temps Nouveaux.

Il donna aussi quelques dessins à L’Assiette au beurre dont il coordonna le numéro sur "les filles mères" (n°89, décembre 1902). IL avait également collaboré au Chambard socialiste , à La Voix du peuple et au Cri de Paris et illustré diverses couvertures de livres dont "Les Ballades rouges" d’Emile Bans..

Au début de l’été 1902 il avait organisé en Belgique (Anvers, Bruxelles, Spa...) une exposition itinérante de ses dessins à laquelle il avait convié - dans les colonnes des Temps Nouveaux - les compagnons de ces localités.

Edouard Couturier est mort à Vincennes le 18 avril 1903 d’une congestion cérébrale déterminée par la tuberculose.

Oeuvre. - Des femmes en chemise (1896).

Dans certaines sources il est semble-t-il confondu avec le peintre naturaliste Léon Couturier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153730, notice COUTURIER Edouard [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 31 mars 2014, dernière modification le 8 février 2020.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Thieme und Becker, Dictionnaire général des artistes de l’antiquité à nos jours, Leipzig, vol. VIII, p. 7. — A. Dardel, « L’étude des dessins dans les journaux anarchistes de 1895 à 1914 », Mémoire de maîtrise, Sorbonne, 1970 — R. Bianco, Un siècle de presse, op. cit. — Les Temps Nouveaux, année 1902 , 2 mai 1903 // Note de Christophe Stener (janvier 2020).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément