MIRANDE Alexandre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Militant anarchiste et anarcho-syndicaliste de Toulouse.

En 1927, Alexandre Mirande, qui habitait 40 rue des Novars, était le secrétaire du groupe Bien-être et liberté – avec entre autres V. Nan, Tricheux*, Teulé, Membrado, etc. – de l’Union anarchiste de Toulouse (Haute-Garonne). Il anima la Fédération anarchiste communiste du Midi qui édita affiches, tracts et un Bulletin mensuel de la Fédération anarchiste-communiste du midi ( Toulouse, n° 1, janvier 1927).

Le 1er mai 1934, Alexandre Mirande prit la parole au nom de la CGTSR lors du meeting unitaire (CGT, CGTU, CGTSR) tenu à la Bourse du travail de Toulouse.

En 1935 Mirande était le secrétaire de la fédération locale des groupes anarchistes communistes de Toulouse. Il représenta son groupe avec Nan et A. Tricheux au congrès de l’UA tenu les 17 et 18 octobre 1936 à Paris et collabora régulièrement au Libertaire. Très actif à la CGT syndicaliste-révolutionnaire, il participa à plusieurs congrès et fut rédacteur régulier du Combat syndicaliste. Il était membre du syndicat des transports. Lors du plenum de l’AIT tenu à Paris les 15-17 novembre 1936, il fut nommé délégué permanent de l’internationale auprès de la CNT espagnole.

En février 1939, lors de la retirada, il fut plus particulièrement chargé de recueillir à Toulouse les militants de la CNT-FAI.

A l’automne 1944 il participa avec A. Arru*, James, U. Marzocchi, Charles et Maurice Laisant* à la remise sur pied, à la demande du Comité national de la CNT espagnole, de la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA). Il collabora également à son organe bilingue S.I.A. (Toulouse, au moins 3 numéros d’avril à juillet 1947) dont la gérante était Marcelle Clavé.

Cette même année 1947 il fut élu secrétaire de la VIe Union régionale de la Confédération nationale du Travail. A cette époque la CNT, lors des élections de délégués du personnel à l’usine Bréguet de Toulouse, avait obtenu 190 voix contre 211 à la CGT. Il représenta la CNT et la Fédération anarchiste dont il était membre au 2è congrès tenu en 1947 à Toulouse par le Mouvement libertaire espagnol (MLE).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153941, notice MIRANDE Alexandre [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 5 mai 2014, dernière modification le 30 avril 2020.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. CIRA Marseille. — R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste..., Thèse, op. cit. — Notes de D. Dupuy.— DBMOF. — S. Jospin, La CGTSR..., op. cit. — S. Knoerr-Saulière & F. Kaigre, Jean-René Saulière dit André Arru… , op. cit. — Libertaire, année 1935

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément