RIMBAULT Charles, Frédéric [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 28 octobre 1891 à Paris 15e arr., suicidé le 9 août 1912 à Paris 19e arr.. Serrurier ; anarchiste.

Charles Rimbault avait deux frères également anarchistes (voir Théophile Marceau et Louis).

Dans La Guerre sociale du 20 janvier 1909, il dénonça son propre frère Marceau Rimbault comme étant un mouchard. À partir de mars 1909, il collabora à l’anarchie. Il semble qu’il ait ensuite été gagné par l’individualisme scientiste de Paraf-Javal.

Il se suicida en été 1912. Le Mouvement anarchiste écrivit de lui : « Il était de ceux qui pensent se nourrir exclusivement de science et de préceptes de hautaine philosophie […]. La “science” a tué celui-ci. Un de plus. […] Sa fin est atroce. Je soutiens qu’elle fut logique avec ses théories, en accord avec la conception qu’il s’était faite de la vie. Il ne pouvait arriver qu’à cette désespérance, qu’à ce nihilisme. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154059, notice RIMBAULT Charles, Frédéric [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 19 avril 2014, dernière modification le 2 avril 2020.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : La Guerre sociale du 20 janvier 1909 — Le Mouvement anarchiste d’octobre 1912 — l’anarchie n°207 à 230, 1909. — Etat civil. — Notes de Marianne Enckell et d’Anaïs Gosselin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément