CASTEU Eugénie, Marie, Aurélie [née Trébuquet] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Née le 31 mars 1893 à Hécourt (Oise), décédée en 1937 en Espagne ; institutrice ; anarchiste.

Fille d’instituteur, institutrice, Eugénie Trébuquet travailla à la Ruche de Sébastien Faure dès sa sortie de l’École normale de Beauvais. Elle collabora au Bulletin de la Ruche au printemps 1914 et y était encore lors de la fermeture, au début de 1917. C’est à la Ruche qu’elle fit la connaissance de Second Casteu, qu’elle épousa le 8 mars 1915 à Beauvais (Oise).

En 1919, elle était institutrice à Haucourt dans l’Oise. Elle collaborait à la « Tribune féminine » du Libertaire, et rédigea également plusieurs articles sur le syndicalisme et la CGT. En effet, de 1919 à 1921, elle appartint au conseil du syndicat des instituteurs de l’Oise et fut élue, en 1920, déléguée à l’union départementale.

Le 17 septembre 1920, elle prit part au congrès révolutionnaire régional tenu à Amiens, qui décida la création de la Fédération communiste libertaire du Nord (voir Georges Bastien).

Elle écrivit ensuite dans La Revue anarchiste (1922-1925) et continua à collaborer au Libertaire dans la période 1925-1935.

Adhérente de la CGTU, elle en démissionna en 1929 ou 1930 pour protester contre l’exclusion de François Mayoux.

Eugénie et Second divorcèrent le 15 mai 1931 à Beauvais.

Contrairement à ce qui a été écrit, elle ne fut pas combattante en Espagne ni tuée dans un bombardement. Elle mourut accidentellement en 1937, à son retour d’Espagne où elle était allée voir son frère (probablement François Adrien Trébuquet, 1896-1988), blessé sur le front.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154120, notice CASTEU Eugénie, Marie, Aurélie [née Trébuquet] [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 22 juillet 2021.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. F7/13744 — L’École Émancipée n° 3, s.d. (1908) — Le Libertaire de 1919 et 1920, et du 10 juin 1937 — Renseignements fournis par G. Mader — David Berry, « French Anarchist Volunteers in Spain, 1936-39 », in French History, t. 3, n° 4, Oxford, 1989 — François Mayoux, Instituteurs pacifistes et syndicalistes, Canope, 1992 — Anne-Marie Sohn, Chrysalides. Femmes dans la vie privée (XIXe-XXe siècles), Publications de la Sorbonne, 1996 — Notes de Marianne Enckell et Rolf Dupuy. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément