FASSIER Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Militant de la FJA et de la FA à la Libération.

Militant du groupe de Paris-Est de la Fédération anarchiste, Louis Fassier, qui habitait 7 rue du Corbeau (Paris 10e arr.), était un des animateurs de la Fédération des Jeunesses Anarchistes (FJA). Il fut l’administrateur de l’organe de la FJA Jeunesse Anarchiste (Paris, 3 numéros de juillet 1946 à juin 1947) dont le gérant était Charles Durand, puis R. Robic. Il assurait également l’administration du bulletin intérieur de la FJA, intitulé Amitié (Paris, 2 numéros en 1946).

Lors du congrès de la FJA tenu à Grenoble le 13 septembre 1946, Louis Fassier fut élu trésorier du Comité national de cette organisation. Les autres membres du CN étaient Georges Fontenis* (groupe de Paris-est), secrétaire général, Louise Le Bourhis* (Paris-centre), secrétaire administrative, G. Mazzochi (Colombes,) secrétaire aux relations internationales, René Busset (Ivry-Vitry), secrétaire à la propagande, René Souchay (Paris-nord), responsable au matériel, Raymond Robic* (Paris-est). administrateur de la presse et des éditions, Paul Champs (Paris-est), Senninger* (Paris-centre) et François Muñoz* (Paris-centre), membres du comité de presse, Marcelle Clavé* (Toulouse) secrétaire à l’Entraide.

En 1950, le domicile de Louis Fassier, 7 rue Jacques Tessier (Paris 10e), figurait sur la liste émise par la police des domiciles à surveiller.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154300, notice FASSIER Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 21 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : R. Bianco, « Un siècle de presse… », op. cit. — Amitié, n°2, septembre 1946 — APpo BA 1900.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément