GIRARD Alexandre, Henri [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 28 mars 1877 à Saint-Brisson (Loiret). Chauffeur à Paris. Militant de la FRC.

Alexandre Girard était le frère de Maurice Girard*. Il déjeunait au restaurant coopératif de la rue Guersant à Paris 17e le 15 juillet 1908, quand éclata une bagarre. Il avait garé devant le restaurant son automobile immatriculée 279-U-3 dont son frère était copropriétaire, ce qui donna lieu à l’affaire Girard-Jacquart (voir Maurice Girard).

En 1910, il était syndiqué CGT, militait au Comité de défense sociale et en 1911 il était membre de la FRC. Il habitait alors au 6, impasse Gravel, à Levallois-Perret, avec son frère, Émile Dulac* et Albert Jacquart*.

En tant que chauffeur, il fut arrêté par la police durant l’affaire des « bandits en auto » en 1912 (voir Bonnot), mais non poursuivi.

Inscrit au carnet B, il fut en 1914 mobilisé dans la 5e section d’infirmiers militaires.
En 1919, il appartenait au CDS.

Il fut rayé du carnet B le 16 mai 1931.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154306, notice GIRARD Alexandre, Henri [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 21 avril 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : AN F7/13053 – Arch PPo et GA A10 — René de Marmande, L’Intrigue florentine, La Sirène, 1922 – Le Petit Parisien.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément