GRELLETY Jacques, Gaston (ou GRELETTY) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né vers 1873, tourneur sur métaux à Saint-Etienne (Loire), ami de Ravachol.

Dans la nuit du 2 au 3 avril 1891, Grellety avec Jean Lagrevol, Pierre Bertholat et Jean-Baptiste Vacher dévalisèrent une maison, située cours Fauriel à Saint-Etienne. En quittant les lieux, ils collèrent sur la glace de la cheminée du salon un papier signé « Les enfants du Forez ». Les objets volés représentaient une valeur de 25 francs. Grellety fut condamné à un an de prison avec sursis.

Le 16 juin 1892, il était arrêté à Maurice-sur-Dargoire (Rhône) en compagnie d’Emile Perret, tous deux militants anarchistes de Saint-Etienne et amis de Ravachol*. Ils étaient accompagnés de leurs maîtresses.

Greletty avait fait la connaissance d’Annette Audouard, jeune ouvrière en soie qui demeurait dans la même maison que lui, avec sa mère et son beau-père. Les deux jeunes gens s’éprirent l’un de l’autre et Grellety conçut le projet de partir ensemble à Genève. Il fut accusé d’avoir incité son amie à emporter 5200 francs, montant de l’héritage de son père.

Lors de leur arrestation, la police ne retrouva que 4000 francs sur eux, 1200 francs auraient été remis à des compagnons anarchistes, sans doute en vue du procès Ravachol.

Grellety fut condamné le 23 juillet 1892 à 4 mois de prison.

Le 14 février 1894, il refusa de tirer au sort, expliquant que ses opinions anarchistes l’empêchaient de mettre la main dans l’urne. Le maire tira alors à sa place le n°229. Quelques jours plus tard, au café Bataille, il fut arrêté le 19 février pour avoir tenu des violents propos anarchistes et avoir proféré des menaces. Inculpé dans le cadre d’une instruction pour association de malfaiteurs, un non lieu fut prononcé le 6 mars.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154307, notice GRELLETY Jacques, Gaston (ou GRELETTY) [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 14 septembre 2016.

Par Dominique Petit

SOURCES : Le Stéphanois, Mémoire actualité en Rhône-Alpes — Le XIXème Siècle, Le Gaulois, Le Figaro, Le Gil Blas, Le Temps, Gallica — Arch. Nat. F7 12506.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément