BACHET Henri, Théodore, Clément

Par Claude Pennetier

Né le 8 juin 1880 à Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne), mort le 17 mai 1959 à l’Hôpital-hospice de Nanterre (Seine) ; ouvrier du bâtiment ; syndicaliste révolutionnaire puis militant communiste de Colombes.

Dans les années 1910, Henri Bachet était secrétaire de la Chambre syndicale Maçonnerie-Pierre. Fiché comme syndicaliste révolutionnaire antimilitariste, il était secrétaire de la Chambre syndicale de la Maçonnerie-Pierre, et domicilié 39 rue de Nanterre à Colombes. En février 1916 il fut mobilisé au 19e Escadron du train.

Après la Premiere Guerre mondiale, Henri Bachet habitait toujours à Colombes, rue Henry-Dunant. Il adhéra au Parti communiste dès 1921. Selon la police, il assurait, en 1929, les fonctions de secrétaire du sous-rayon communiste de Colombes appartenant au 15e rayon, et de secrétaire de la cellule de rue, tandis que Morain* animait la cellule d’entreprise Goodrich-Lemaître. Il aurait été exclu du Parti communiste vers 1929 en raison de désaccords sur les questions syndicales.

Henri Bachet reprit sa carte du Parti communiste après la Seconde Guerre mondiale et s’occupa activement du comité de quartier du Plateau. Un militant de Colombes le présentait ainsi : « Très connu et admettant la discussion, il était très apprécié dans son quartier. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15435, notice BACHET Henri, Théodore, Clément par Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 2 décembre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13053. — Arch. Dép. Seine, listes électorales. — Arch. PPo. 100. — Renseignements recueillis par Louis Bonnel et Rolf Dupuy. — Antony Lorry, Recherches…, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément