PRÊTRE Paul, Roger [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 7 septembre 1905 à Choisy-le-Roi (Seine), mort le 11 janvier 1974 à L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) ; peintre décorateur ; anarchiste.

Paul Prêtre était le fils d’Albert Prêtre et de Thiele Preszynki.

Le 24 août 1922, alors qu’il n’avait pas 17 ans, le Tribunal correctionnel de la Seine condamna Paul Prêtre à la colonie pénitentiaire jusqu’à sa majorité. Il opta alors pour l’engagement volontaire dans l’armée pour échapper à cette peine. En avril 1930, il était maréchal des logis au 72e régiment d’artillerie, à Vincennes.

Après sa libération du service militaire, il se révéla objecteur de conscience et refusa à plusieurs reprises son fascicule de mobilisation. Cela lui attira des ennuis à la justice, des condamnations, et son cas fut fréquemment commenté dans les journaux La Patrie humaine et Le Combat de la paix.

Il semble qu’il ait par la suite été peintre décorateur, mais au chômage la plupart du temps. Il vivait alors au 22, rue des Gobelins, à Paris 13e.

Du 1er au 30 octobre 1936, il séjourna en Espagne où il s’était rendu en compagnie d’un groupe de combattants volontaires formé par les anarchistes du 13e arrondissement.

Il eut trois enfants avec Jeanne Diverres.

En 1950, il figurait toujours sur la liste des anarchistes dont le domicile était surveillé par la police. Il habitait alors au 83, rue Daguerre, à Paris 14e.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154363, notice PRÊTRE Paul, Roger [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 24 avril 2014, dernière modification le 8 avril 2020.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : CAC Fontainebleau carton 19940460 — Arch PPo.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément