TÉTY Jules [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Guillaume Davranche

Né le 24 janvier 1895 à Saint-Léonard (Haute-Vienne), mort le 22 décembre 1972, à Bazens (Lot-Et-Garonne) ; camelot ; anarchiste.

Jules Téty fut le cofondateur de la section de Limoges de la Fédération révolutionnaire communiste (FRC) en juin 1912, qui se réunissait à la salle de conférence du 43, rue Montmailler.

En octobre 1912, il signa le tract siglé FCA/Groupe des conscrits : « Aujourd’hui insoumis, demain réfractaire, plus tard déserteur ».

En juin 1913, il fut un des organisateurs du congrès régional du Centre, qui vit la fondation de la fédération anarchiste du Centre, adhérente à la FCA, puis à la FCAR. À la même époque, Jules Téty militait aux Jeunesses syndicalistes.

Le 2 octobre 1913, il fut arrêté alors qu’il distribuait la brochure de la FCA, Contre les trois ans, à la porte de la caserne du 63e d’infanterie. Pour cela le tribunal correctionnel de Limoges le condamna, le 19 janvier 1914, à quatre mois de prison pour provocation de militaires à la désobéissance.

Insoumis en 1914, il fut, par la suite, arrêté et incorporé.

Il aurait adhéré après-guerre au Parti socialiste. Il se confond probablement avec Jules Téty, employé municipal et syndicaliste FO au Sénégal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154375, notice TÉTY Jules [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 30 mars 2020.

Par Notice complétée par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. F7/13053 (rapport de mai 1914) — Arch PPo BA/1514 — Le Journal, 20 janvier 1914 — Vivien Bouhey, Les Anarchistes contre la République, PUR, 2008 — Pierre Biarnès, La Fin des cacahouètes, L’Harmattan, 2005. — Fichier des décès Insee.

Version imprimable Signaler un complément