BERGER Gustave, Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell

Né en 1911 à Lausanne, mort en 1999 ; grutier ; militant du syndicat du bâtiment, Genève, volontaire en Espagne.

Gustave Berger était membre du comité du syndicat du bâtiment FOBB et de la Ligue d’action du bâtiment, ainsi que du Groupe du Réveil de Genève. Le 9 novembre 1932, il fut blessé au cours de la manifestation antifasciste contre laquelle la troupe tira (voir Bösiger). Condamné en février 1936 à 15 jours de prison pour la démolition des taudis organisée par la LAB.

Il s’enrôla en novembre 1936 en Espagne dans les Brigades internationales, puis se réfugia en France après les journées de mai 1937. Rentré en Suisse en 1939, il fut condamné par le tribunal militaire. Il resta actif au syndicat FOBB dirigé par Lucien Tronchet. Il refusa toujours de participer aux hommages aux Brigadistes organisés à Genève, puisque n’y étaient pas associés les volontaires anarchistes ou poumistes en Espagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154399, notice BERGER Gustave, Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell, version mise en ligne le 12 avril 2014, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell

SOURCES : Chantier biographique des anarchistes en Suisse. — Peter Huber, Die Schweizer Spanienfreiwilligen, Zurich 2009. — Collège du Travail, Genève, archives sonores.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément