BOISSON Julius, Baptiste [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, Bertrand Thierry

Né le 29 juillet 1874 à Nîmes (Gard), mort le 27 juillet 1908 à Cayenne (Guyane) ; ouvrier imprimeur ; anarchiste marseillais.

Julius Boisson était le fils de Jacques Boisson. Dans sa notice établie par la police en 1893 il est écrit : « Bien que jeune encore, ce garçon professe comme son père et son frère des idées révolutionnaires. Il habite avec sa famille et reçoit chez lui correspondances, brochures et journaux de France et de l’étranger qu’il distribue à ses camarades... On le voit régulièrement dans les réunions et il fréquente beaucoup les anarchistes Bayol, Baudy et Lesbros. » Il faisait à cette époque partie du groupe dit des « Jeunes » qui fut à l’origine de la réapparition du journal L’Agitateur.

Arrêté à la manifestation du 1er mai 1893, il fut condamné le 3 mai par le tribunal correctionnel de Marseille à quinze jours de prison pour outrage à agents. Il résidait alors 11, rue Neuve, à Marseille, et était célibataire.

Il figura alors sur une liste de 14 propagandistes anarchistes communiquée en 1894 par la préfecture des Bouches-du-Rhône au ministère de l’Intérieur, à l’occasion d’une enquête nationale (voir Barnouin).

En 1894 il fut classé dans le service auxiliaire car réformé pour bégaiement.

Julius Boisson fut de nombreuses fois perquisitionné et inquiété dans les années qui suivirent. Attiré par la reprise individuelle, il fut arrêté 10 mars 1895 pour complicité de vol, mais relâché le 25 avril. De nouveau arrêté pour vol avec effraction le 25 juin 1896, il fut condamné à quinze mois de prison le 26 juillet 1896, peine réduite en appel à un an. Le 23 mars 1898 il fut condamné par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône à huit ans de travaux forcés et cinq ans d’interdiction de séjour. Il fut rayé des listes d’anarchistes le 3 mai 1900.

Embarqué en décembre 1898 pour la Guyane, il y fit preuve de bonne conduite. Passé à la relégation à la fin de sa peine, il mourut en 1908.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154405, notice BOISSON Julius, Baptiste [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, Bertrand Thierry, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 5 août 2020.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, Bertrand Thierry

SOURCES : Arch. Nat. F7/12504. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 1R1152. — René Bianco, Le Mouvement anarchiste à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône de 1880 à 1914, CIRA Marseille, 1978. — ANOM Col H 667, note de Marianne Enckell.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément