GRAUX Théodore [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 24 février 1879 à Amiens (Somme) ; cordonnier ; anarchiste et syndicaliste.

En 1911, Théodore Graux était secrétaire adjoint du syndicat des Cuirs et Peaux d’Amiens. Il était également membre du groupe anarchiste d’Amiens et secrétaire de la Fédération révolutionnaire de la Somme, fondée le 26 juin 1910.

La Fédération révolutionnaire de la Somme s’était créée à l’appel de La Guerre sociale (voir Miguel Almereyda) pour être la section départementale du futur Parti révolutionnaire imaginé par Gustave Hervé. Mais la dynamique fut cassée quand Gustave Hervé renia l’antimilitarisme et l’antipatriotisme début 1911, et la Fédération révolutionnaire de la Somme rompit avec La Guerre sociale.

Théodore Graux habitait alors au 23, rue Motte, à Amiens. Selon la police, il dirigeait souvent les manifestations sur la ville. Il n’était pas le frère de Lucien Graux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154590, notice GRAUX Théodore [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 12 mars 2014, dernière modification le 12 mars 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : AN F7/13053 — Etat civil d’Amiens — L’Action syndicale de juillet et août 1910.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément