LEBEAU Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 18 août 1868 à Aniche, Douai (Nord), tué aux îles du Salut le 22 octobre 1894.

Louis Lebeau (parfois orthographié Lebault) avait été condamné en 1893 à huit ans de travaux forcés pour divers vols. Il n’avait pas à l’époque, selon la police, de liens connus avec les anarchistes ; dans le registre des matricules, il est qualifié de "libertin et débauché".

Il a été tué le 21 ou le 22 octobre 1894 avec douze autres compagnons dont dont Léon Léauthier*, Jules Garnier, Charles Simon* Biscuit, Benoit Chevenet*, Henri Meyrueis* et Maxime Thiervoz lors d’une révolte des forçats anarchistes à l’île Saint Joseph (Guyane). Selon un rapport de police il aurait été tué "au milieu des roches bordant la côte est de l’île... en criant Vive l’anarchie".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154622, notice LEBEAU Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 25 mars 2014, dernière modification le 5 février 2020.

Par Marianne Enckell

SOURCES : ANOM, matricule 26156, COL H 497 et 3926 a — C. Duval, Moi Clément Duval.., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément