NEKO Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Mort au début des années 1980. Comptable. Militant de l’ORA.

Après l’indépendance de l’Algérie, Jean Neko participa comme comptable à l’expérience d’autogestion agricole menée par le gouvernement de Ben Bella.

Rentré en France, âgé d’une cinquantaine d’années en 1970, il devint membre du Cercle Front libertaire du 15è arrondissement de Paris. Intégré à l’Organisation Révolutionnaire Anarchiste, il participa à l’été 1971, en tant que traducteur en anglais, au Congrès international de Fédérations anarchistes tenu à Paris.

Il assuma par la suite la comptabilité de la librairie La Commune de la Butte-aux-Cailles ouverte rue Barrault (13è arr.) par Ramon et Corinne Finster*. La librairie servait également de local au groupe Jules Vallés de l’ORA et à ses diverses interventions sur le quartier (Canard du XIII, bibliothèque, terrain d’aventure, etc).

En 1976 il fut membre du Comité de soutien au militant espagnol Pedro Astudillo, menacé d’expulsion.

Jean Neko serait mort au début des années 1980.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154652, notice NEKO Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 29 avril 2014, dernière modification le 11 août 2020.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Notes D. Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément