RICHARD Pierre [ou Philippe] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Michel Dreyfus, notice complétée par Rolf Dupuy

Né dans la Loire vers 1871, mort fin 1933 ou début 1934 ; ouvrier métallurgiste, militant anarchiste à Alger.

Né dans une famille ouvrière de la Loire, Pierre (ou Philippe) Richard avait commencé à travailler très tôt comme ouvrier métallurgiste et à militer dans les rangs du mouvement anarchiste de la région de Saint-Etienne et du Creusot. Il collabora notamment au Drapeau rouge et au Libertaire. Au début des années 1900, il s’installa en Algérie où il allait demeurer 3 rue Lacépède à Alger.

En 1909 P. Richard collaborait à l’organe libertaire La Révolte (Alger, 11 numéros du 10 juillet 1909 au 29 janvier 1910) dont le siège était situé 9 rue de Tanger et dont les gérants furent Maurice Gilles* et Jules Labonne*. Il était en outre le correspondant en Algérie des Temps Nouveaux (1895-1914) publié à Paris par Jean Grave*.

Après la première guerre mondiale il collabora à la nouvelle série des Temps Nouveaux (Paris, 1919-1921) éditée par le docteur Marc Pierrot* puis par Jacques Reclus*, ainsi qu’aux Publications de la Révolte et des Temps Nouveaux (Robinson, 1920-1936) qui sous la direction de Jean Grave publièrent 99 fascicules. A partir de 1925 il collabora assidûment à la revue mensuelle Plus Loin (Paris, 1925-1939) du docteur Pierrot où il écrivit de nombreux articles prenant la défense des Algériens.

Pierre Richard, qui avait également été membre de la Ligue internationale des combattants de la paix (LICP), est mort en Algérie dans un accident du travail fin 1933 ou début 1934.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154674, notice RICHARD Pierre [ou Philippe] [Dictionnaire des anarchistes] par Michel Dreyfus, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 2 mai 2014, dernière modification le 25 janvier 2019.

Par Michel Dreyfus, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : La Patrie humaine, 6 octobre 1933. — Plus Loin, n° 108, avril 1934. — R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste, op. cit. — Notes D. Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément