TORRENS André, Jean, Joachim [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Thierry Bertrand

Né en 1845 à Barcelone (Espagne), mort le 14 juin 1888 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier menuisier puis cafetier, marchand de vins à Marseille ; militant anarchiste.

Fils de André, cristalliseur de plomb, né à Barcelone, et de Domingue Marty, André Torrens, s’installa à Marseille, avec sa famille, en 1856.

Il semble avoir été un patron de menuiserie en 1882 dans un atelier au 3 boulevard de la corderie.
Il exerça ensuite sa profession dans un petit local situé 9 rue Vierge de la Garde, qu’il abandonna fin décembre 1886 pour ouvrir une buvette dans la même rue.
André louait un autre local, 23 rue Fontaine d’Armény, où son frère Joseph Torrens remisait le charreton qui lui servait pour la vente de fruits.
Comme son frère Joseph, il était anarchiste, sans consacrer pourtant à ses idées autant d’énergie que son cadet. Sa buvette servit un moment de lieu de rendez-vous ou d’adresse pour la correspondance des groupes anarchistes.

En 1886, il habitait au 20 rue Vierge-de-la-Garde. Il vivait avec Marie, Rose Torrens, sa conjointe qui était ménagère.
Le 12 juin 1887, Marie, Rosa Torrens née Bompart, 42 ans, décédait chez eux au 5 rue Vierge-de-la-Garde. On apprend dans l’acte de décès qu’elle était née à Tulette dans la Drôme.
Ce fut le frère de André, Joseph, accompagné de Chauvin Auguste qui déclara le décès.
Dans le journal quotidien de gauche, Le Petit Provençal, tous les socialistes-révolutionnaires ainsi que les amis de la libre-pensée, furent invités à assister aux obsèques civiles de la citoyenne Rosa TORRENS.

André Torrens décédait suite à plusieurs jours de maladie. La Révolte du 7 juillet 1888 rappelait qu’il s’agissait d’un compagnon aimé de tous, dévoué à la cause et que sa mort était une perte pour la cause.
Le Petit Provençal du 15 juin 1888 passait une annonce où les membres et amis de la Libre-Pensée étaient priés d’assister à ses obsèques civiles.
Il était remarié avec Rosalie Jullien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154702, notice TORRENS André, Jean, Joachim [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Thierry Bertrand, version mise en ligne le 2 mai 2014, dernière modification le 11 janvier 2022.

Par Rolf Dupuy, Thierry Bertrand

SOURCES : Arch. Dép. des Bouches-du-Rhône : recensement. — État civil. — R. Bianco, Le mouvement anarchiste à Marseille, op. cit. — La Révolte, n°40, 6-12 juillet 1888. — Le Petit Provençal

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément