VILLEBRUN Léon [Dictionnaire des anarchistes]

Par Philippe Bouba

Anarchiste à Oran (Algérie).

Il fit partie des « compagnons de Barberousse » de 1925-1926 avec Sanchis, Ancouturier, Lozeran, Arrighi, Cazala, Félécité Cazala, Mettefeu, Péthieu, Biboulet, Rambaud et Youbi.

Il fut arrêté pour propos anti-patriotiques dans un café à Oran (dénonciation de la Guerre du Rif) et condamné à deux ans de prison et 2000 francs d’amende.

En juillet 1926, il fut mis au cachot « enterré (…) à trois mètres environ au-dessous du niveau de la prison », puis à l’isolement pour s’être révolté selon Le Flambeau contre les brutalité d’un gardien. Sanchis, Rambaud et Mettefeu entamèrent une grève de la faim pour protester de cette mise en cellule.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154715, notice VILLEBRUN Léon [Dictionnaire des anarchistes] par Philippe Bouba, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 25 avril 2014.

Par Philippe Bouba

SOURCES : Le Flambeau, 1er août 1925, 1er mai, juin et juillet 1926.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément