BRUNET Edouard, dit Cyrano, Colin, Paul Mercier [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Né le 29 novembre 1892 à Bordeaux, mort le 24 novembre 1978 à Toulouse ; serrurier ; objecteur.

Objecteur de conscience, Edouard Brunet s’était insoumis au moment de la guerre de 1914 et avait gagné la Suisse où il résidait sous une fausse identité (Colin et Paul Mercier) puis l’Espagne.

Vers 1918 il regagnait la Suisse dont il était expulsé, sans doute en août 1919, après avoir reçu une contravention pour "avoir placardé des affiches anarchistes dans des lieux interdits" et avoir été interné à Orbe (Vaud) puis au fort de Savatan (Vaud) avec d’autres réfractaires.

Peu avant son arrestation à Genève, il avait assisté à l’arrestation de Bertoni, presque son voisin, et avait pu alerter les camarades.

Il s’installa alors en Allemagne. Les 19-22 novembre 1921 il fut, aux côtés entre autres de F. Kater, Karl Haffner, R. Rocker, A. Souchy et Ritter, un des délégués au XIVe congrès de l’organisation anarcho syndicaliste FAUD, tenu à Erfurt.

À partir de 1922 Edouard Brunet était à Berlin où il servait de correspondant au Libertaire. En mars 1923 il participait à Berlin au congrès des anarchistes allemands qui avait réunit 26 délégués dont Heittmann, Cahn, Rocker, Oestreich, V. Frankle.

Revenu en France il a vécu longtemps à Paris sous une fausse identité ; après guerre, résidant à Toulouse, il militait à la CNTF. Atteint de sclérose en plaque et invalide depuis 1946, il collaborait dans les années 1960-70 à l’hebdomadaire Espoir (Toulouse) sous le pseudonyme de Cyrano.

Edouard Brunet est mort en 1978.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154739, notice BRUNET Edouard, dit Cyrano, Colin, Paul Mercier [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Marianne Enckell , version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

SOURCES : Espoir, 4 & 11 décembre 1978 — Libertaire, année 1921 — Chantier biographique des anarchistes en Suisse — Lettres de Brunet au CIRA Genève, 1960. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément