MASSON Maxime [dit Maxime] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né vers 1885 à Rouen ; couvreur ; anarchiste.

« Maxime » était en 1912-1913 le principal animateur du groupe anarchiste de Paris 15e, adhérent à la Fédération communiste anarchiste mais assez perméable aux thèses de L’Anarchie.

Durant l’affaire Bonnot*, il fut plutôt favorable aux « bandits ».

Après le congrès national d’août 1913, le groupe de Paris 15e refusa d’adhérer à la FCAR en raison de son ostracisme envers les individualistes. Maxime invita à plusieurs reprises les anarchistes individualistes Lorulot* et Mauricius* à venir faire des conférences à la Maison des syndiqués de la rue Cambronne, où le groupe tenait habituellement ses réunions.

En 1914, il fut mobilisé à Rouen.

Il était le compagnon d’Henriette Tilly*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154814, notice MASSON Maxime [dit Maxime] [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 24 avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. PPo BA/1506 et 1513 — AN F7/13053.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément