PARMELAND François, André [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 14 juin 1887 à Lyon (Rhône) ; tailleur ; anarchiste et syndicaliste.

Parmeland était, en 1912, secrétaire du Comité d’entente des jeunesses syndicalistes. Quand, en novembre 1912, éclata l’affaire du Mouvement anarchiste (voir Pierre Ruff), les Jeunesses syndicalistes se solidarisèrent avec cette revue et éditèrent sous forme de tract et d’affiche l’article qui avait valu au Mouvement anarchiste d’être interdit. Parmeland fut alors arrêté le 4 décembre 1912, avec Alphonse Roussel et Laurent Hansmœnnel*.

L’ensemble du Comité d’entente se solidarisa avec Parmeland et écrivit au procureur pour demander à être également inculpé. Signèrent la lettre au procureur : Alphonse Roussel, Fernand Bellugue*, Eugène Dusson, André Lhenry, Maurice Viterbo, Fernand Lefèvre, Pierre Brugère, André Hilbert, Jules Lepetit, Louis Blot, Émile Koch*, Aimé Baucourt, Fernand Jouen, Léon Goldschild, Alexandre Servels, Ferdinand Lacques, Marcel Fichet, Victor Lepvrier.

Finalement, seul Parmeland fut poursuivi pour les Jeunesses syndicalistes. À son procès, le 28 janvier 1913, il fut défendu par Me Berthon et bénéficia du témoignage de soutien de Jouhaux*, Dumoulin*, Quillent, Roussel, Ingweiller et Calman. Le 4 février 1913, il fut condamné à deux ans de prison et à 100 francs d’amende par la 9e chambre du tribunal correctionnel, son dossier ayant été inclus dans l’instruction contre les « menées anarchistes » conduite par le juge Drioux (voir Pierre Ruff). Il habitait alors 37, rue des Abbesses, à Paris 18e.

Il fut remis en liberté le 26 mars 1914.

Inscrit au carnet B, il fut incorporé pendant la guerre au 11e régiment d’artillerie.

Le 11 septembre 1919, rue de la Grange-aux-Belles, il présida le 3e congrès des Jeunesses syndicalistes de la Seine, qui déclarèrent adhérer à la IIIe Internationale, « véritable internationale prolétarienne ». Le Libertaire appelait alors Parmeland « notre camarade ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154827, notice PARMELAND François, André [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 15 avril 2014, dernière modification le 5 mai 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. F7/13053. — Le Libertaire du 21 décembre 1912 et du 21 septembre 1919. — L’Humanité du 29 janvier 1913. — La Lanterne du 27 mars 1914.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément