BRONDEL Roland, André [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Né le 13 octobre 1948 à Annonay (Ardèche) ; employé de la Poste, syndicaliste, fondateur de la CNT du Rhône.

Il est le fils d’André Brondel, né à Peaugres (07) en 1914, décédé en 1991, et de Jeanne Pons née à La Tour en Jarez (42) en 1918, décédée en 1996. Son père fut manœuvre, OS, puis durant 7 ans gérant d’un magasin Casino ; sa mère fut ouvrière dans le textile, puis co-gérante du Casino. Enfin « pour arrondir les fins de mois », elle élevait un troupeau de chèvres Sans militer, ils votèrent d’abord PC puis Extrême gauche. Roland Brondel vit en couple avec Noëlle Porthault qui était infirmière et qui eut des responsabilités syndicales à la CFDT puis à SUD Santé dans le Rhône. Ils ont eu deux enfants.

Après une capacité en droit, Roland Brondel entame une licence en droit qui n’aboutit pas. Jusqu’en 1970, il vit de petits boulots puis est embauché comme employé au centre de tri postal de Lyon Gare, puis Montrochet, et enfin Lyon ST Priest (CTC). Au début des années 80 il a tenu des permanences à la librairie libertaire La Gryphe de Lyon.

Il milite à la CFDT de 1971 à 1977, date de son exclusion avec l’ensemble de la commission exécutive de Lyon gare, motivée par la participation à la manifestation contre l’implantation de la centrale nucléaire de Creys Malville sur le site, alors que la CFDT appelait à manifester à 10 km de la centrale. En vérité, selon Roland Brondel, il ne s’agissait que d’un prétexte car « la CFDT était en train d’être noyautée par le PS ». Il participe alors à la création du SAT (syndicat autogestionnaire des travailleurs). Il est dans cette période l’un des représentants lyonnais de la Coordination Nationale Anarcho-Syndicaliste (CNAS) de 1976 à 1979. Il milite au SAT de 1978 à 1985. Lorsque celui-ci rejoint la CNT, Roland Brondel y sera militant puis secrétaire du syndicat CNT-PTT du Rhône jusqu’en fin 2003, date de sa retraite. Il a participé activement à toutes les grèves nationales aux PTT, comme celle de novembre 1974 puis celles de 1988 et 1995. En 2009, Roland Brondel participe régulièrement aux manifestations syndicales et il est un auditeur régulier de l’Université Populaire de Lyon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154883, notice BRONDEL Roland, André [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir , version mise en ligne le 23 avril 2014, dernière modification le 24 avril 2014.

Par Hugues Lenoir

SOURCE : témoignage direct, octobre 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément