RIBEYRON Jean, Marius [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 25 janvier 1904 à Charbonnieres-Les-Varennes (Puy-de-Dôme), mort le 12 février 2000 à Orleans (Loiret). Militant de l’UACR puis de l’UA à Paris.

Partisan de la plate forme organisationnelle des anarchistes russes, dite Plateforme d’Archinov (voir Makhno), Jean Ribeyron succéda à E. Delobel, le 26 octobre 1929, comme gérant du Libertaire, organe de l’UACR (l’Union anarchiste communiste révolutionnaire), fonction qu’il exerça jusqu’en février 1930 où lui succéda René Frémont.

À partir de février 1930 il fut également le gérant du bimensuel Lotta Anarchica (Paris, 35 numéros du 6 décembre 1929 au 3 novembre 1933) dont les responsables étaient Leonida Mastrodicasa et Bernardo Cremonini et qui était l’organe des groupes communistes anarchistes italiens réfugiés en France.

Trésorier de la Fédération parisienne de l’UACR, il remplaça Raffin, dit Loréal*, exclu pour faute grave et escroquerie, et fut élu secrétaire lors du congrès du 3 avril 1932, poste auquel il fut reconduit au congrès du 4 juin 1933. Ribeyron, qui était membre du comité de rédaction, collabora au Libertaire en 1932-1933 et 1935-1936 et fut trésorier de l’UACR de décembre 1931, date à laquelle il avait remplacé Louis Dorlet,à 1933.

Au congrès de Paris, dit congrès de l’unité, les 20 et 21 mai 1934, il fut élu membre de la commission administrative de l’Union anarchiste. En 1935, il remplaça, à l’administration du Libertaire, Dhermy qui avait été élu à ce poste lors du congrès de Paris de mai 1934.

Il fut aussi de 1933 à fin 1935 le correspondant parisien des Comitati pro vittime politiche d’Italia dont la Boîte postale n°21 se trouvait dans le 14e arrondissement. Ribeyron aurait ensuite (antérieurement à 1937) quitté l’Union anarchiste.

Après la guerre il adhéra, selon Nicolas Faucier, à la franc-maçonnerie. En 1950, son domicile de Colombes figurait toujours sur la liste des domiciles anarchistes à surveiller en région parisienne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154957, notice RIBEYRON Jean, Marius [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 30 mars 2014, dernière modification le 23 juillet 2020.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Nat. F7/13061. — Le Libertaire, 28 juin 1935. — APpo BA 1900 — N. Faucier « 1936 » — L. Bettini, Bibliografia…, op. cit. — R. Bianco, "Un siècle de presse anarchiste...", op. cit. — L’Adunata Dei Refrattari, 8 janvier 1935 — Almanacco Libertario Pro Vittime Politiche 1933, Genève — Notes de Françoise Fontanelli. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément