VINET-LARIE Catherine [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Née le 13 avril 1954 à Paris XIXe ; anarchiste et syndicaliste CFDT puis CGT ; employée de banque.

Elle est la fille de Pierre Vinet, né le 25 juin 1929 à Mauzé-sur-le-Mignon (79), dessinateur industriel à Paris, aujourd’hui retraité, et de Laure Carles, épouse Vinet, née le 29 août 1933 à Clairvaux (12), femme de ménage à Paris, aujourd’hui retraitée.

Issue d’un milieu catholique et populaire, elle accomplit sa scolarité dans l’enseignement confessionnel dont elle garde un souvenir vif. Après son échec au baccalauréat, elle entra à la Caisse d’épargne de Paris en 1974 où elle adhéra immédiatement à la CFDT, à l’époque seul syndicat confédéré.

Elle participa depuis les années 70 à des manifestations et à diverses mobilisations : contre les lois Debré, lutte pour l’avortement, la contraception, contre les garrottages de militants par Franco, contre Pinochet…

Elle milita dès le début de 1975. Elle participa activement à la grève de la Caisse d’épargne de Paris de 1976, qui dura trois mois, puis à tous les conflits qui se déroulèrent dans son entreprise (1980-1981) jusqu’à celui de 1992 où les locaux furent occupés et les patrons séquestrés.

Militante active de la CFDT, Catherine Vinet-Larie a participé à deux congrès de la Fédération de la Banque CFDT (dans les années 2000), à ceux de l’UD de Paris de 1990-2002 et à ceux de son syndicat, le Syndicat du semi-public et des Caisses d’épargne CFDT, dont elle fut une des secrétaires.

À la Caisse d’épargne, elle assuma successivement, ou en même temps selon les périodes, les mandats de délégué du personnel, délégué au comité d’entreprise, responsable syndicale au CHSCT, délégué syndical. Aux prud’hommes, où elle fut élue la première fois au titre de la CFDT en 1982, elle occupa les fonctions d’assesseur, de présidente d’audience, de référiste. Elle est encore en 2008 formatrice pour les conseillers prud’hommes, et ce depuis 1984.

Elle rejoignit la CGT en janvier 2003 dans le cadre collectif du rapprochement de la Fédération CFDT et de la Fédération CGT des banques. Après une reprise d’études dans le cadre de la formation permanente, elle obtint un master de droit social à l’université Paris-X en 2008.

Anarchiste, sans appartenance organisationnelle, elle participa aux Chroniques syndicales de Radio libertaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article154978, notice VINET-LARIE Catherine [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 28 avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Hugues Lenoir

SOURCE : Témoignage direct, octobre 2008.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément