SCHMIDT ou SCHMITT Marcel [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anthony Lorry

Libertaire de Saint-Ouen (Seine, Seine-Saint-Denis)

Il habitait 1, impasse Mousseau à Saint-Ouen. Fin 1906, il recevait les communications de la Jeunesse socialiste révolutionnaire de Saint-Ouen qui venait juste de prendre le titre de Jeunesse Libertaire, "suite à l’évolution de ses membres, qui, grâce à l’éducation, sont devenus anarchistes".

En mars 1910, il était secrétaire du groupe d’action antiparlementaire de cette ville constitué en conformité avec le comité central de Paris. Il comprenait des anarchistes, des syndicalistes révolutionnaires et des socialistes insurrectionnels.

Un Schmitt figurait sur la photo des rédacteurs et administrateurs de la Bataille syndicaliste, à côté de Dumas, Harmel, Dunois, Séné, E. Morel, P. Monatte.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155083, notice SCHMIDT ou SCHMITT Marcel [Dictionnaire des anarchistes] par Anthony Lorry, version mise en ligne le 15 avril 2014, dernière modification le 12 septembre 2019.

Par Anthony Lorry

SOURCES : Les Temps Nouveaux n° 24 du 13 octobre 1906. — Le Libertaire, n°49 du 7 au 14 octobre 1906, n° 8 du 23 au 30 décembre 1906. — La Guerre Sociale, n° 13 du 9 au 15 mars 1910. — Jean Maitron,Histoire du mouvement anarchiste, Sudel, 1955 (photo en vis à vis de la page 306).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément