GOAVEC Alexandre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 15 juillet 1898, décédé le 11 novembre 1971 à Brest (Finistère). Electricien au port. Militant anarchiste et syndicaliste à Brest (Finistère).

Dans les années 1920 Alexandre Goavec diffusait Le Libertaire à Brest et dans sa région. Militant des Jeunesses syndicalistes de Brest (Finistère), Alexandre Goavec fut gérant du Cri des Jeunes de janvier à avril-mai 1922 puis en juillet 1922. Le 24 octobre 1922, il fut condamné à trois mois de prison pour avoir inséré un article prenant la défense de l’anarchiste Cottin* qui avait tiré sur Clemenceau. L’auteur de l’article, Olivier Mahieu (ou Mathieu) avait été condamné à six mois. Au même procès, Jules Kerebel et Yves Kerdraon étaient condamnés respectivement à deux et un mois de prison pour avoir distribué la brochure publiée par l’Union Anarchiste « Emile Cottin, son geste, sa condamnation et son supplice ».

En 1924, Alexandre Goavec était toujours membre des Jeunesses syndicalistes de Brest. En 1928 il fut candidat antiparlementaire der l’Union Anarchiste Communiste Révolutionnaire (UACR) et obtint une voix.

Dans les années 1930 Alexandre Goavec était membre de la Ligue Internationale des Combattants de la Paix (LICP).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155202, notice GOAVEC Alexandre [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 12 juillet 2021.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Etat civil — Le Cri des jeunes, février 1921, avril, juillet, novembre 1922, avril 1924 — Notes D. Dupuy — M.N. Salaun, Les anarchistes dans le Finistère, op. cit. — Jean-Luc Remond, Discours et propagande anarchiste en Bretagne, 1920-1929 , Mémoire de maitrise, Rennes, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément