BOUCHET Léon

Par Anne Steiner

Né e 29 juillet 1888 à Beaumont [Puy-de-Dôme], mort le 10 mars 1916 à Saint-Étienne (Loire) ; typographe ; anarchiste individualiste.

Fils de Austremoine et de Anne Veray, habitant 26 rue de la boucherie à Clermont-Ferrand, Léon Bouchet fut signalé par la police pour avoir distribué des tracts antimilitaristes le 14 juillet 1910 avec Félix, Pierre, Annet Moneyron, employé par les magasins « Paris-Clermont ».
Léon Bouchet diffusait l’hebdomadaire individualiste l’anarchie et organisait des causeries populaires à Clermont-Ferrand où il résidait en 1909 et 1910.
En décembre 1910, la police de Clermont constatait qu’il habitait 16 rue de Bagnolet à Romainville (Seine) dans les bureaux du journal l’anarchie.

D’abord camelot à son arrivée à Paris, en septembre 1910, Léon Bouchet devint typographe et s’installa en effet u siège de l’anarchie à Romainville en 1910 où il connut de près les futurs inculpés de l’affaire Bonnot. En janvier 1911, il habita dans un pavillon de la rue Paul de Kock à Romainville.

Il accepta d’être gérant de l’Idée libre en lieu et place de Lorulot. Il fut arrêté le 28 avril 1912 et inculpé d’association de malfaiteurs pour avoir envoyé des colis et des mandats poste à à Carouy, Raimbault, De Boë et Dettweiler, déjà incarcérés dans le cadre de l’affaire Bonnot.

Sa femme Madeleine Nourrisson, née le 20 avril 1886, à Thiers dans le Puy-de-Dôme, couturière, a, elle aussi, vécu à l’anarchie à Romainville et se disait anarchiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155377, notice BOUCHET Léon par Anne Steiner, version mise en ligne le 5 avril 2014, dernière modification le 2 avril 2019.

Par Anne Steiner

SOURCES : Archives PPo EA140/EA141&#8212. — l’anarchie 1909-1910. — Archives départementales du Puy-de-Dôme, M 3886 . — Par-delà la mêlée, 15 avril 1916. — L’Idée libre, juillet 1917. — Notes de Richard Dujon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément