FONTANA Secondo (Dino) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 30 juillet 1903 à Sizzano (Novara, Italie), mort en octobre 1982 à l’hôpital de Nîmes ; tailleur ; anarchiste, espérantiste, naturien.

Emigré à l’âge de 4 ans en Suisse puis en France, Dino Fontana y suivit l’école et fit un apprentissage de tailleur à Lyon, où il résida jusque dans les années 1930 avant de s’établir à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Il participa à toutes les campagnes antimilitaristes, milita pour Sacco et Vanzetti, pratiqua et propagea le végétarianisme et le naturisme. Vers l’âge de 30 ans, il se rendit à Valence (Espagne) pour rencontrer les responsables de la revue anarchiste néo-malthusienne Estudios ; après avoir pris conseil auprès du médecin Isaac Puente, il se fit vasectomiser par Norbert Bartosek*.

Pendant la révolution espagnole, il tint à s’engager sans prendre les armes : il fut alors posté dans les Pyrénées pour aider au passage de la frontière.

Pendant la guerre mondiale, il fut interné trois ans au camp du Vernet (Pyrénées-Orientales) puis dans un camp de l’Isère.

Il s’établit ensuite à Carpignano Sesia (Novara, Italie) où il reprit son métier de tailleur quelques mois par an, voyageant à bicyclette le reste du temps. Il passait parfois les hivers à l’île du Levant (Var) et participa aux campings libertaires internationaux en France.

Il hébergea de nombreux compagnons dans sa maison verte ornée de l’étoile espérantiste. Il a légué sa bibliothèque à la commune de Carpignano et ses archives à des proches qui les ont remises au CIRA-Lausanne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155414, notice FONTANA Secondo (Dino) [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 13 avril 2014, dernière modification le 13 avril 2014.

Par Marianne Enckell

SOURCES : L’Agitatore, Gattinara, 1982. — Témoignages de Vicente Marti, Amedeo Bertolo. — Fonds Dino Fontana, CIRA.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément