LUCCHENI Luigi (Louis, dit) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 22 avril 1873 à Paris de Luigia Laccheni et de père inconnu, trouvé mort dans sa cellule le 19 octobre 1910.

Abandonné à sa naissance, Louis Luccheni (selon l’état civil) séjourna à l’hospice des Enfants Assistés à Paris avant d’être envoyé en Italie en août 1874, d’orphelinats en familles d’accueil.

Devenu adulte, il effectua divers petits boulots en Italie, en Suisse et en Autriche-Hongrie avant de servir dans l’armée durant trois ans et demi, puis il émigra en Suisse. C’est à Lausanne qu’il rencontra des compagnons anarchistes.

Il poignarda le 10 septembre 1898, à l’aide d’une lime effilée (dont la légende veut qu’elle lui ait été fournie par des anarchistes jurassiens), l’impératrice d’Autriche qui séjournait à Genève. A son procès, le 12 novembre 1898, il se revendiqua anarchiste et dit avoir voulu tout d’abord tuer le duc d’Orléans, puis s’être décidé ensuite pour l’impératrice et frapper à travers elle "les persécuteurs des ouvriers".

Condamné à la réclusion à perpétuité, il se lança dans la rédaction de ses mémoires. Lorsque ses cahiers lui furent volés par des gardiens, il se révolta et subit des brimades, avant d’être retrouvé pendu dans sa cellule d’un cachot de la prison de l’Evêché à Genève. Sa tête fut longtemps conservée dans le formol. Ses mémoires, portant sur son enfance, ont été publiés en 1998.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155469, notice LUCCHENI Luigi (Louis, dit) [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 12 avril 2014, dernière modification le 26 mars 2015.

Par Marianne Enckell

SOURCES : Luigi Luccheni, Mémoires de l’assassin de Sissi, histoire d’un enfant abandonné à la fin du XIXe siècle, éd. établie et présentée par Santo Cappon, Paris 1998. — Roland Hippenmeyer, L’homme qui tua Sissi, Lucheni et son temps, Genève 1998. — Claude Cantini, « Luigi Luccheni, assassin de l’impératice d’Autriche : histoire d’une vie (1873-1910 », Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier 14, Lausanne, 1998 — Marco Diaferia, « La vita di Luigi Luccheni (1873-1910) da Albareto a Ginevra », Archivio storico per le province parmensi vol. LXV, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément