PÉTREQUIN Jean-Marie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Françoise Fontanelli

Né le 8 février 1849 à Guingamp (Côtes-du-Nord), mort le 21 mai 1896 ; ouvrier au port ; anarchiste.

Fils de Jacques Pétrequin, tailleur d’habits, et de Marie-Louise Evry, mécanicienne, Jean-Marie Pétrequin était, en 1892, un des animateurs du noyau anarchiste de Lambézellec, près de Brest, un des plus actifs du Finistère. Au début de l’année, il était abonné au journal anarchiste Le Falot cherbourgeois (voir Armand Matha).

Lors de l’enquête de novembre 1893, la police inscrivit Pétrequin sur la liste des anarchistes notables du Finistère. Il habitait alors Keranfurust Izella à Lambézellec (voir Adolphe Sèvre).

Son logement fut perquisitionné le 3 janvier 1894 dans le cadre de la répression de l’anarchisme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155487, notice PÉTREQUIN Jean-Marie [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Françoise Fontanelli, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 5 mai 2014.

Par Guillaume Davranche, Françoise Fontanelli

SOURCE : État civil de Guigamp — Patrick Gouedic, « L’apparition de l’anarchisme à Brest (1889-1903) », mémoire de maîtrise, université de Bretagne-Occidentale, 1980 — AD Finistère 4 M 335.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément