VINCENT Édouard [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 4 novembre 1916 à Paris 6e ; secrétaire ; pacifiste libertaire.

Dans Le Libertaire du 20 mars 1947, Édouard Vincent écrivit un article, « Du bourrage de crâne au bourrage de ventre ».

En 1956, il était membre du conseil d’administration de l’association Loisirs de France, 34, rue Godot-de-Mauroy à Paris 9e, une scission anticommuniste de l’association Tourisme et travail.

En 1961, il était secrétaire administratif à la Fédération nationale des techniciens de l’agriculture, rattachée à la Confédération générale de l’agriculture. La police le classait alors comme « propagandiste de tendance pacifiste libertaire » et voyait en lui un des principaux responsables de l’Union pacifiste, section française de l’Internationale des résistants à la guerre (IRG).

Il était alors domicilié 8, rue Merlin à Paris 11e.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155525, notice VINCENT Édouard [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 10 avril 2014, dernière modification le 9 septembre 2020.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch PPo GA/L9

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément