BALLIN Léo, Félicien

Par Jean-Pierre Besse

Né le 28 février 1910 à Le Meux (Oise), mort le 20 janvier 1967 à Montataire (Oise) ; instituteur ; militant socialiste SFIO, puis PSU, et laïque dans l’Oise ; secrétaire départemental de la Fédération des œuvres laïques (FOL) de 1959 à sa mort.

Fils d’un ouvrier agricole, Léo Ballin était titulaire du brevet supérieur. À sa sortie de l’École normale d’instituteurs de Beauvais (Oise) en 1929, il fut nommé instituteur adjoint à Montataire puis, en 1935, à Saint Félix (Oise) où il resta jusqu’en 1953 exceptée la période où il fut prisonnier de guerre en Allemagne de 1940 à 1945.

Il fut nommé directeur d’école à Thiverny (Oise) en 1953 puis à Montataire (Oise) à partir de 1956.

Adhérent à la SFIO, Léo Ballin qui était abonné en 1948-1949 au journal La gauche, se présenta aux élections cantonales d’avril 1955 dans le canton de Mouy (Oise) et obtint 492 voix sur 3 296 suffrages exprimés et 4 831 inscrits loin derrière le communiste Mathys (971 voix) et le candidat indépendant Dubois, réélu dès le premier tour. Il quitta la SFIO pour adhérer en 1959 au Parti socialiste autonome puis en 1960 au Parti socialiste unifié.

L’action militante de Léo Ballin se porta surtout à partir de cette date vers les organisations laïques et le milieu enseignant. Correspondant départemental de la MAAIF (mutuelle d’assurances automobile des instituteurs) de France), il fut délégué au congrès national d’Avignon en avril 1955. Membre du bureau départemental de la FCPE, Léo Ballin accéda au bureau départemental de la Fédération des œuvres laïques (FOL) en 1952 puis au secrétariat général de cette organisation de 1959 à sa mort. Léo Ballin fut aussi directeur de la publication de L’Oise laïque, bulletin de la FOL, dont le premier numéro parut en 1959. D’abord bimensuel puis mensuel à partir de 1963, ce journal était tiré à cette date à 10 000 exemplaires.

Chevalier des Palmes académiques, médaille d’argent des instituteurs, croix de combattant, Léo Ballin, lors de son décès, assumait aussi les fonctions de secrétaire du syndicat d’initiatives de Montataire et de trésorier de la société archéologique de Creil (Oise).
Il était marié à Irène Vandenbergh, née à Soissons (Aisne) en 1909, sans profession.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15553, notice BALLIN Léo, Félicien par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/107. — Arch. Dép. Oise, série M. — L’Oise socialiste, 1945-1949. — Le réveil républicain de l’Oise, 1949-1955. — L’Oise laïque, 1959-1967. — L’Oise libérée, janvier 1967.— Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément