LAGACHE [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Ouvrier du bâtiment ; anarcho-syndicaliste dans la région de Nice.

SANS DOUTE LE MEME QUE NOTICE 115320 ,

Du 27 septembre au 2 octobre 1920, Lagache fut délégué (minoritaire) au congrès confédéral CGT d’Orléans, par les métallurgistes de Nice et les peintres de Menton.
Du 25 au 30 juillet 1921 il fut délégué (minoritaire) au congrès confédéral CGT de Lille, par le syndicat du bâtiment d’Antibes.

Après la scission confédérale de décembre 1921, il opta pour la CGTU et fut secrétaire provisoire de l’UD des Alpes-Maritimes.

En mars 1922, il était secrétaire du syndicat du bâtiment de Nice et appartenait à la tendance syndicaliste « pure » qui dominait la direction provisoire de la CGTU et avait pour organe La Bataille syndicaliste (voir Pierre Besnard).
Du 25 juin au 1er juillet 1922, il fut délégué au Ier congrès confédéral CGTU, à Saint-Étienne, par le bâtiment de Nice, les peintres de Nice, les électriciens de Cannes et les ouvriers PTT des Alpes-Maritimes. Durant le congrès, il fut désigné au bureau provisoire du Théâtre confédéral, et vota les motions Besnard.

En novembre 1922, après l’adhésion « avec réserves » de la CGTU à l’ISR, Lagache fut délégué par la Fédération du bâtiment, avec Couture*, au IIe congrès de l’ISR qui se tenait à Moscou parallèlement au IVe congrès de l’Internationale communiste. Ils firent le voyage avec le secrétaire de la Fédération unitaire du bâtiment, Lucien Chevalier*, et sa secrétaire administrative, May Picqueray*. À Moscou, ils intervinrent auprès des dirigeants communistes pour qu’ils relâchent les anarchistes et syndicalistes russes emprisonnés. Ils revinrent d’URSS extrêmement critiques. Ils dénoncèrent le manque de liberté, la domestication du mouvement ouvrier russe, la misère et les difficultés de la vie des ouvriers, ainsi que le développement d’une nouvelle couche de privilégiés. Par ailleurs, ils dénoncèrent le fait que l’ISR n’était qu’un rouage de l’Internationale communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155558, notice LAGACHE [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 12 avril 2014, dernière modification le 12 avril 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : comptes-rendus des congrès CGT de 1920 et 1921, et CGTU de 1923. — L’Humanité du 12 mars 1922. — Boris Ratel, L’anarcho-syndicalisme dans le bâtiment de 1919 à 1939, mémoire de maîtrise en histoire, université Paris-I, 2000..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément