LAGOMASSINI Eugène, dit Lagot [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Mort en 1945 ; objecteur de conscience, anarchiste.

Objecteur de conscience et membre de l’Union anarchiste (UA), Eugène Lagomassini dit Lagot avait renvoyé le 20 avril 1933 son livret de mobilisation au Ministre de la guerre. Condamné à trois jours de prison, il refusa de les accomplir et fut arrêté.

Il avait collaboré au Comité de défense des objecteurs de conscience (voir Emile Véran). Après la fondation en juillet 1933 par Gérard Leretour de la Ligue des objecteurs de conscience, il en fut nommé secrétaire. Il collaborait alors à la revue Controverses (Paris, 11 numéros & 1 sup. de janvier 1932 à novembre 1934) de Louis Louvet et au journal fondé par Alphonse Barbé et Emile Bauchet Le semeur de Normandie (Caen-Falaise, 1923 -1936). Suite à un article paru dans ce journal le 6 juin 1933 et intitulé « l’objection de conscience et l’armée », il fut condamné avec le gérant Lucien Bernizet, à 18 mois de prison par la 13è Chambre de Paris.

En octobre 1933, il signa un appel paru dans Le Semeur appelant tous les réfractaires et objecteurs à revendiquer publiquement leur refus de servir. A la fin de l’année 1938 il subit une nouvelle condamnation pour « propagande pacifiste ». Il était à cette époque membre de la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA). Condamné pour insoumission, il prit ensuite la fuite et s’exila au Panama où il décéda début 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155559, notice LAGOMASSINI Eugène, dit Lagot [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 10 avril 2014, dernière modification le 28 juin 2020.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Nat. F7/12961, rapport du 1er juillet 1936. —La Voix Libertaire, 22 juillet 1933. —Le Libertaire, juin 1945. —Le Semeur, 4 novembre 1933. — R. Bianco, Un siècle de presse…, op. cit. — Bulletin du CIRA, Marseille, n°23/25…op. cit. (témoignage de L. Bernizet).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément